I Believe we can Fly! project. Kite in progress. NGO Via Del Campo, Sihanoukville - Cambodia #theta360 - Spherical Image - RICOH THETA

Vidéo réalisée de l’événement

Après une semaine de battement suite au premier événement du projet I Believe we can Fly ! à Sihanoukville, c’est au côté de l’ONG Via Del Campo que les nouveaux ateliers commenceront. Leur école accueille des enfants habitant dans la plus importante communauté bidonville de Sihanouk’.

Recycling-plastic-waste-CambodiaUne toute nouvelle expérience dans un univers que j’avais fréquenté pendant mes voyages en Asie du Sud-Est, mais jamais intégré.

• En résumé

Les journées ont été productives, enrichissantes, géniales pour les enfants, le projet et son porteur !

Helena-Dusseljeet-ong-Via-del-Campo
Quotidiennement de nombreuses petites mains s’affolées et les enfants se disputés même pour participer activement. Avec peu de temps pour souffler* les premiers résultats ont été brillants.

Plus de 10 cerfs-volants ont été fabriqués et j’ai été ravi d’y compter le plus grand cerf-volant encore jamais réalisé.
Deux garçons ont assouvi leur envie de fabriquer leur grand cerf- volant et en moins de 2 heures celui-ci été pratiquement terminé.
Il mesure 1.60m sur 75cm de haut !

I Believe we can Fly,Julien Thomas,éco-ludique,deuxième vie matières plastiques,Cambodge

Plus d’expérience en tous genres et d’assurance (ça doit me rassurer de l’écrire… :) font dorénavant partie de mes compétences.. des clefs essentielles.. à beaucoup de choses.

* porter de l’attention à tous azimuts, répondre aux « Juliannnn!! », courir pour aider, tailler les bambous, prendre des photos, etc.

Rien qu’à la fin de notre jour-1, nous avions déjà notre premier cerf-volant !

Julien-Thomas-ONG-via-Del-Campo-I-Believe-we-can-Fly-ok

• Au cœur des ateliers

NGO via Del Campo enfant véloDeux groupes d’écoliers ont participé au projet – matin et après-midi (3 heures par demi-journée).
Ici comme ailleurs, il me fallait jongler avec des enfants qui :

- Déboulent avec leur jouet à la main pour voir ce que je fabrique avec leurs copains et qui souvent repassent.
- Viennent rechercher…. S’assouvir de leur curiosité.
- Profitent d’un moment d’inattention pour embarquer les baguettes destinées aux cerfs-volants.
- Veulent commencer leur cerf-volant.
- Ne sont plus intéressés.
Julien Thomas déchets plastiques Sihanoukville- Doivent finir leurs parties de billes…
- Viennent participer de l’extérieur du centre :)
Et la liste est longue.

Loin d’être l’anarchie générale, je parlerai d’activité extrascolaire dans ces centres pour enfants défavorisés – made in Asia !

L’attention, la motivation et la débrouillardise des groupes
se sont révélées  E X C E P T I O N N E L L E S
(pas tout le temps et quel dommage…)

Après la réalisation de quelques cerfs-volants, il ne nous rester plus que de petits plastiques qui attentaient d’être utilisés. Les jeunes ayant bien compris le procédé de fabrication (plus les matières sont petites, plus c’est long) m’ont indiqué qu’il nous fallait maintenant retourner ramasser des plastiques !Dechets-plsatiques-Sihanoukville

Et ont y est retourné
TROIS FOIS !

« No Plastic, No Kites »

Elle a fait le tour de l’école cette expression, sortie de la bouche des participants.

Seul hic à l’événement : Le professeur Cambodgien chargé de superviser les ateliers (encadrement / discipline, m’épauler, traduire, etc) était inexistant. En quelques jours, l’assiduité des enfants qui avaient mordu au projet.. c’est dissipée.

Notre sensibilisation écologique et environnementale a de l’impact !

Via del Campo children school Un atelier aux retombées très intéressantes et toujours, les enfants sont et ressortent un peu secoués aux vues de mon diaporama et prestation. J’en avais la chair de poule entre cette place maitresse à leurs côtés, les nombreuses questions du directeur qui a fait partie des interprètes et un ressenti de nouvelles énergies.

Aux suites de nos semaines de complicité et plus,  un message a réussi à être véhiculé auprès des enfants.

Réaliser de petites interviews à la suite de ce même atelier serait super intéressant !

L’anecdote qui va bien

À la fin de cet atelier sensibilisation écologique et environnementale, nous énumérions les différents objets qui pourraient être possible de fabriquer avec des matières plastiques. J’ai dorénavant sous la main une vidéo-tutoriel de fabrication des fleurs (toujours à partir de plastique) - Merci Vincent Pageault !
La sonnerie de fin de cours venait de retentir qu’en un clin d’œil deux enfants se sont précipités sur quelques plastiques pour mettre en pratique ce qui venait de les éblouir !

C’était.. juste magique !via-campo-sihanoukville-julien-thomas

Nous les observions de près avec le directeur.

Et ils ont réussi.

Inébranlablement ils ont assouvi leurs soifs de curiosité, puis ont tout laissé tomber pour retourner jouer avec leurs copains.

Entre le directeur et moi nos regards pétillés de complicité, puis quelques fous rires ont éclatés avant que nous en retournions à nos respectives occupations.

La cerise sur le gâteau !grand_cerf-volant_plastique

Le directeur a été enchanté du projet. Je suis ravi d’avoir pu et sur demande, laisser ma patte dans l’école :

- Réalisation d’un grand cerf-volant qui a trouvé sa place sous le préau !
- Réalisation d’un super dessin pour accompagner le projet de repeinte d’un mur destiné aux écoliers !

 

Album photo – cliquez sur l’image pour voir les photos !
I Believe we can Fly,NGO Via Del Campo,home made kites,cerf-volant maison,recyclage,projet éco-ludique

I Believe we can Fly ! un projet éco-ludique
Ateliers, janvier – mars 2015
Julien Thomas


Julien kite

2 Responses to Un bidonville et une école, le projet frappe à leurs portes

  1. Alain PELOTTE

    Bravo JULIEN…….

    Après le Laos 1 mois , j’irai au Cambodge également 1 mois Avril
    Et j’espère bien te revoir et apprécier ton engagement envers ces enfants
    Je t’ecrirai plus précisement

    Amicalement Alain

    • Julien

      Bonjour Alain, tiens moi au courant quand tu seras au Cambodge et au plaisir de se revoir :-)

Répondre à Alain PELOTTE Annuler la réponse.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>